Pour ne pas grossir, Limitez les lipides en période de stress !

Posted by

L’idée générale était que si une personne est stressée, cela accélère son métabolisme, or une nouvelle étude américaine suggère le contraire, c’est-à-dire, qu’en période de stress, il faut avoir une alimentation saine, pauvre en matières grasses.

Des chercheurs à l’université d’État de l’Ohio, ont menée une étude sur 58 femmes, dont la moyenne d’âge était de 53 ans. L’objectif de cette étude était de connaître l’effet du stress sur le métabolisme. Les chercheurs ont donc donné des repas de 930 calories contenant plus de 60 grammes, et ont ensuite mesuré leur métabolisme en prenant des mesures du taux de sucre dans le sang, des triglycérides, de l’insuline et du cortisol, l’hormone du stress. Les résultats ont montré que les femmes qui étaient stressées ont brûlé 104 calories de moins que celles qui ne l’étaient pas, ce qui pourrait contribuer à une prise de poids d’environ 5 kilos par an, d’après les chercheurs. De plus la recherche montre aussi que l’augmentation de l’insuline chez les femmes stressées, est un autre indicateur d’une prise de poids, car l’insuline contribue au stockage des graisses.

Janice Kiecolt-Glaser, professeur de psychiatrie et de psychologie à l’université d’État de l’Ohio, et auteur principal de cette étude, explique la prise de poids en période de stress :«Au fil du temps, les facteurs de stress pourraient conduire à une prise de poids. Nous savons grâce à d’autres données que nous risquons davantage de manger les mauvais aliments quand nous sommes stressés, et nos données montrent que, quand nous mangeons les mauvais aliments, nous risquons davantage de prendre du poids parce que nous brûlons moins de calories. ».

Vous savez maintenant ce qu’il faut faire pour ne pas prendre du poids : évitez les matières grasses en période de stress, et adoptez une alimentation saine et équilibrée pendant cette période.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *