cherimoya-et-kaki

 Les vertus du chérimoya et du kaki 

Posted by

Ces deux fruits typique s’avèrent être très importants pour notre santé. Leurs points communs ? Le kaki peut être cueilli dur  et est souvent fréquents dans la saison hivernale, tandis que le chérimoya préfère la chaleur.

Le kaki est de couleur orange. Il est gros comme une pomme, à la peau fine et lisse comme celle de la tomate, c’est un mélange entre la pomme et la tomate. Il est le fruit le fruit du plaqueminier, un arbre originaire de Chine et peut résister à une température basse pouvant atteindre les -20°, il peut donc être cultivé dans plusieurs régions de l’hexagone Il fut introduit en France en 1860.  Ce fruit est très riche en fer, en vitamine C et en polyphénols.

Le cherimoya quant à lui, est un fruit vert, de forme irrégulière patatoïde et à facette, il murit dans les pays chauds comme l’Espagne, ou l’Amérique latine, sa consistance est blanche et crémeuse, parsemée de gros pépins noirs. Il est aussi riches en vitamines et en fibres, il a presque les mêmes caractéristiques que l’avocat, la mangue ou encore le letchi.

Ces fruits sont très abondants en hiver mais on peut aussi les trouver en printemps. Vous avez donc la moitié de l’année pour profiter des bienfaits de ces deux fruits typiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *