Thyroïdes et pilule, quel lien

Posted by

On se demande souvent si les troubles thyroidiens n’auraient pas un lien avec la prise de pilule. Certains disent que la contraception orale peut-elle favoriser les désordres thyroïdiens, mais est-ce vraiment le cas ?

le Pr Philippe Touraine, chef du service d’Endocrinologie et Médecine de la Reproduction à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), nous donne une réponse. Selon lui, « Il n’y a aucun lien évident entre la prise de la pilule et la survenue de troubles thyroïdiens. Prendre la pilule depuis 10 ans n’est pas un facteur de risque d’hyperthyroïdie (voir notre vidéo sur L’hyperthyroïdie) ou d’hypothyroïdie, ni de nodules thyroïdiens ». Même si la pilule augmente légèrement les besoins en hormones thyroïdiennes, les œstrogènes n’engendrent pas de pathologies thyroïdiennes chez les femmes ayant un bilan thyroïdien.

Toutefois, il recommandé de concilier entre le traitement de l’hypothyroïdie et la prise de pilule, et de surveiller correctement les dosages thyroïdiens. Pr Touraine explique que « Chez une femme souffrant d’hypothyroïdie, la pilule peut accentuer ce trouble. Il est possible que les besoins en hormones thyroïdiennes augmentent, plus particulièrement chez des femmes souffrant d’hypothyroïdie et traitées par lévothyrox. Le cas se voit aussi chez les femmes en pré-ménopause”,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *