Le bégaiement serait-il d’ordre psychologique?

Posted by

Le bégaiement, n’est pas une maladie, il est considéré comme un symptôme d’un état spécifique qui parfois est lié à une pathologie (Parkinson, syndrome de la Tourette, Alzheimer…),est souvent caractérisé par des problèmes de prononciation, la personne concernée a du mal à parler correctement, elle bloque, répète des syllabe ou encore prolonge les sons.

En plus des difficultés d’expression orale de manière spontanée, le bégaiement peut s’accompagner de mouvements involontaires du visage ou de l’ensemble du corps et dans certains cas de spasmes respiratoires.

Selon certaines études, le bégaiement  toucherait environ 1% de la population, avec une majorité masculine, et apparait souvent entre 3 et 7 ans, mais concerne également les adultes.

Les causes du bégaiement sont pas connues, mais dans la plupart du temps, il serait dû à des problèmes (psychologiques (un tempérament anxieux, perfectionniste),physiques (malformations des organes phonatoires, de l’oreille, ou du cerveau), ou encore génétiques.

Les spécialistes distinguent 3 types de bégaiement :

-Le bégaiement clonique consiste en la répétition d’une même syllabe ou phonème d’un mot.

-Le bégaiement tonique correspond à un blocage dans la prononciation de certains mots

– le bégaiement tonico-clonique, qui regroupe les deux.

Malheureusement, il n y a pas de traitement spécifique, toutefois il est fortement recommandé de consulter un spécialiste, des troubles de la parole pour mettre en place rapidement le traitement le plus adapté et résoudre ce problème de phonation, dans certains cas un accompagnement psychologique serait souhaitable.

Généralement, les troubles de la parole et de la communication sont pris en charge par des orthophonistes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *